Rotary club
de Tours Sud

Le Grand Repas

19 octobre 2017

Servir d’abord : les rotariens de Tours Sud enfilent leur tablier !

Tours, Cité internationale de la gastronomie, organisait le 19 octobre 2017,  pour la 3ème fois dans le cadre de «la semaine du goût», le Grand repas, initié en 2015, par l’association «La Cité de la Gastronomie».

Le même  déjeuner était  servi à 130000 convives dans 400 lieux différents de l’Indre et Loire, de l’Indre et du Loir et Cher : les restaurants collectifs (collectivités locales, hôpitaux, établissements d’enseignement, entreprises…) et les restaurants de Touraine dont la plupart des chefs s’étaient ralliés à cette initiative.

Cette idée, née à Tours, concernait cette année les deux départements voisins de l’Indre et du Loir et Cher ; elle devrait être étendue à toute la région Centre en 2018 et progressivement à l’ensemble de la France.

Quatre chefs réputés, Julien PERROTIN du « Barju » qui a imaginé le menu, Alain COUTURIER, Marc BLANCHARD et  Jean BARDET parrainaient cette manifestation et étaient présents à la Mairie de Tours.

La municipalité de Tours organisait dans la grande salle de réception de la Mairie un déjeuner servi à 290 convives,  bénévoles d’une vingtaine d’associations impliquées dans l’aide aux personnes en difficulté et nombreux bénéficiaires de ces associations dont certaines (Le Nid, Habitat et Humanisme, Les Compagnons bâtisseurs…) ont bénéficié du soutien du club Rotary Tours sud.

Les élus municipaux dont Christophe BOUCHET, nouveau Maire, et Serge BABARY, Sénateur, participaient à ce repas.

Ce fut l’occasion pour la Présidente Colette DESPREZ de rappeler, devant tous les invités, l’importance, la doctrine et les actions du Rotary International et l’engagement local du Club.

Comme en 2016, le Club Rotary Tours Sud, avait proposé d’assurer le service de ce repas. 23 rotariens ou conjoints de rotariens, aidés par sept Students exchanges du District, ont, de 9 heures 30 à 15 heures, installé la salle, préparé les assiettes, servi à table, assisté les convives et rangé la salle après le repas.

Quel plus beau symbole de fraternité que de partager un repas et comment mieux illustrer la devise du Rotary que de faire servir les moins favorisés par les rotariens ?