District 1720

Témoignage

RYHME 2017

Je suis fière et heureuse d’avoir pu participer

à ce week-end du RYHME


Dans un monde où tout va très vite, rare sont les occasions de prendre du temps pour les autres, nous ne sommes pourtant pas dénués d’humanisme. Nos vies défilent à grande vitesse, nous passons d’un projet à un autre, d’une année à l’autre, visitons des pays, des villes, traversons des rues. Nous sommes les témoins de beaucoup d’événements, certains plus bouleversants que d’autres, relayés avec plus ou moins d’exactitude par les médias. Le monde qui nous entoure est bien vaste, et pour une jeune personne, je vous assure qu’il est parfois difficile de faire sens de tout ce qui nous entoure. Un sentiment de vertige et d’incompréhension plane dans nos conversations.

 

Ce week-end, au RYHME, nous étions 17 jeunes.

Ce week-end, au RYHME, nous étions 17 jeunes. Si l’appartenance à la même génération semble être notre point commun, ce n’est pourtant pas ce qui nous a rapproché. Des rêves d’humanitaires pleins les têtes, des coeurs emplis de bonté. Mais une même humanité confronté à un monde complexe, nous sommes tous arrivés en quête de réponses et d’opportunités.

J’ai 21 ans, mes oreilles bourdonnent de mauvaises nouvelles, mes yeux sont confrontés à des images insoutenables. Motivée par la volonté de bien faire mais découragée par toutes les mauvaises nouvelles, et le brouhaha qui m’entoure. Depuis bien longtemps je veux mettre un terme à un tiraillement qui m’habite: mon cerveau bouillonne et mon coeur enfle.

Et aujourd’hui, pour la première fois depuis bien longtemps, une fenêtre s’ouvre. Un week-end aura suffit à m’ouvrir les yeux, il n’y a pas besoin de faire des plans sur la lune, il n’y a pas besoin de grand chose pour enfin passer à l’action, un petit peu d’espoir et de bonne humeur suffisent. Ce Week-end du RYHME et les gens rencontrés m’ont redonnés l’envie, mais surtout la possibilité de passer enfin à l’acte.

Ce week-end conçu par le Rotary, avec la contribution de la Croix Rouge Française fut riche de rencontres, d’apprentissage et de réponses !

Au cours des trois jours, nous ont été successivement présentés les actions menées par le Rotary, Rotaract et la Croix Rouge. Aussi bien à l’échelle locale, nationale, qu’internationale.

Plusieurs intervenants se sont relayés pour nous présenter leurs rôles au sein de ces différents organismes, et citer quelques missions effectuées en exemple.

L’aspect concret des actions menées, et la gentillesse de tout les personnes présentes ont fait de ces trois jours, un séjour riche en émotions et en apprentissages !

Rassurant chacun d’entre nous quant aux craintes et réserves que nous avions vis à vis de l’engagement humanitaire, nous ne savions pas comment nous y prendre. Par où commencer ? Vers qui nous tourner ? Existe-t’il des possibilités proches de chez nous et des missions qui nous correspondent?

Un séjour relativement rapide, mais intense. Nous étions heureux d’être ensemble, entre de bonnes mains et réunis pour une cause chère à nos yeux.

Nous sommes désormais nombreux à vouloir rejoindre la Croix Rouge, ou le Rotaract, ou les deux! Pour terminer je finirais sur ce qui me semble le plus important dans l’immédiat : merci. Merci au Rotary, merci au district, pour cette si belle initiative, chapeautée par Alain Cheval. Merci aux clubs pour vos parrainages et merci pour toutes les actions que vous menez. Une pensée émue pour mes camarades, rencontrés au cours de ces trois jours : que de belles rencontres, de belles personnes en devenir.

Je suis fière et heureuse d’avoir pu participer à ce week-end du RYHME, et souhaite qu’à l’avenir de nombreux jeunes puissent également en profiter.

Fanny Labarrière